LE CENTRAL X CHEFS CLUB NYC

new york to beaune

 

From New York to Beaune

Pour son premier événement en France, l’équipe du CHEFS CLUB a choisi le CENTRAL !

C’est ce que l’on pourrait appeler un grand écart : New-York / Beaune. Les 3, 4 et 5 mai prochains, le CHEFS CLUB téléporte son concept en Bourgogne. Pour leur premier POP UP restaurant en Europe, les new-yorkais pousseront donc la porte du CENTRAL. Séduits par le concept d’Edgar Vaudeville, ils ont imaginé 3 soirées sur mesure et exclusives.

Derrière les fourneaux : Pierre Meneau. Pour l’occasion, le chef invité a mis au point un menu inédit aux couleurs de la Bourgogne: 4 plats accompagnés évidemment de très grands flacons de la région.

Féru de gastronomie et de littérature, Pierre Meneau n’a pas choisi la cuisine pour suivre une ”logique” familiale mais bel et bien par passion.

 

Chefs Club : Un Casting de rêve

2 à New York, 1 à Aspen et 2 en développement en Asie : les CHEFS CLUBS voient défiler, derrière leurs fourneaux, les chefs les plus en vogue de la planète food.

Lorsque l’on parle de cuisine et de chefs incontournables, les foodies du monde entier, n’ont qu’un mot à la bouche : Chefs Club. Il faut dire que ce groupe de restaurants New-Yorkais accueille les chefs prodiges du moment tous les quelques mois dans leurs trois établissements et compte rajouter une multitude de restaurants à leur tableau de chasse. Invités en résidence, ils débarquent avec leur brigade, leurs couteaux et leur univers pour concocter des plats signature.

Pendant 1 mois, 3 mois, voire plus, l’espace leur appartient. En cuisine, comme en salle, le chef est ici chez lui. Derrière ce concept : Stéphane De Baets, l’entrepreneur visionnaire prêt à changer le monde !

 

Pierre Meneau : L’impertinent

Après de brillantes études littéraires. Puis trois années sérieuses de droit l’université Paris 2 Panthéon à ASSAS. Le futur chef se laisse porter par ce qu’il a de profond en lui et fait un choix déterminant pour sa carrière en intégrant l’école Hôtelière de Lausanne en 2007.

Pierre Meneau a vu son amour des produits et du savoir-faire encouragé par l’exigence : tout d’abord de son père, chef de l’Espérance, à Vézelay et puis de la part des cuisiniers reconnus et plébiscités chez lesquels il a eu le bonheur d’officier. Un apprentissage dans la plus pure tradition française, toujours chez des chefs avant- gardistes et précurseurs, dont il garde aujourd’hui l’empreinte dans sa cuisine.

Une cuisine pleine de caractère, nourrie de passion, de travail, de contrastes et de générosité.